[Découverte] Les sculptures de Mimo-Tsémé

[Découverte] Les sculptures de Mimo-Tsémé

Suis et aime ce site, merci !

Bonjour à tous !

Bienvenue sur le site mimo-tseme.com

Mimo-Tsémé, quel drôle de nom hein ? Il me vient du surnom donné à ma meilleure amie disparue à 26 ans et que j’appelais Mimosa et de Tsémé qui est mon proénom tibétain. Il signifie « no limit » « incommensurable ». Tout un programme !

J’ai débuté la sculpture modelage il y a plusieurs années dans l’atelier de mes amis sculpteurs Jéfré Dubochaiz. Ils m’ont transmis tout leur amour de la terre mais également la technique qui est plus que nécessaire !

J’ai de suite aimé travailler à la plaque (très bientôt un article sur le sujet, promis, j’ai de la demande !) et gratter, gratter et toujours gratter ! Ce qui fait que mes œuvres sont un mélange de constructions et de cavités ou reliefs. A moi les hauts et bas reliefs, les villages anciens déformés par le temps et les tempêtes, ce qui nous relie à la terre passe par la maison qui est le centre de soi.

Les villages de Mimo-Tsémé

J’aime, comme je viens de le dire, les villages. Construire des maison, des grottes, des repères, des murs droits ou de travers, neufs ou usés par le temps… Je crée des mondes imaginaires sans modèle, mon imagination faisant le reste. Je réalise des mondes pour vous, pour que vous vous y retrouviez. Si mon imagination me le dicte, je crée des villes modernes, des immeubles droits face à la mer ou des immeubles penchés.

Les Structures de Mimo-Tsémé

J’aime appeler mes autres créations « Les structures ». Ce sont des formes sans forme définie qui peuvent rappeler mes villages par le travail de « grattage » mais qui sont comme des tours émergentes dans le brouillard (que l’on retrouve dans mes tableaux d’ailleurs). Avec leur finition patinée et/ou émaillée, elles peuvent être employées en tant que lampe ou en décoration. J’ai prévu de poursuivre la création début 2019. Je sens que je vais avoir un agenda bien rempli !

Les Boules de Mimo-Tsémé

Le travail de la terre a une exigence : toute pièce est impérativement vidée ! Le risque de les voir éclater à la cuisson (et d’endommager les pièces placées dans ce même four) est très important, alors autant faire le travail comme il faut ! Réaliser des boules requiert une certaine dextérité. Il existe deux façons de les réaliser : créer deux parties que l’on assemble (mais il  a toujours le risque de mal assembler les deux parties (qui ne peuvent l’être que par l’extérieur, ce qui créé donc une fragilité à l’interieur) ou de partir d’une boule pleine que l’on vient évider à l’aide de son pouce. Cette technique est ancestrale et c’est celle que j’ai choisie.
Je viens récemment de créer un totem qu’il me faut monter, il sera très bientôt en vente sur la boutique !

Voilà un premier aperçu du style qui est le mien. J’aime dire que je suis une bâtisseuse et c’est automatiquement ce qui se produit lorsque je laisse aller mes mains dans la terre sans idée de création particulière, elles se mettent à construire… naturellement !

A très bientôt pour un nouvel article !

Suis et aime ce site, merci !

Laisser un commentaire

Fermer le menu
RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
LinkedIn
Instagram
×
×

Panier

%d blogueurs aiment cette page :